Cérémonie Vassens 20 août 2018 en l'honneur de Jules Drouineau - Exposition, vernissage, 15 septembre 2018 - Exposition, les scènes - Messe du Centenaire -

 

 

Cérémonie Vassens 20 août 2018 en l'honneur de Jules Drouineau, dit le petit Julot, et 4 de ses camarades

Il serait décédé le 20, jour de l’attaque, plutôt que le 21 mentionné sur sa fiche matricule (peut-être quand les corps ont pu être relevés).

[cf infra les éléments de l'historique du régiment]

Quelques photographies de la cérémonie avec des membres de Soissonnais 14-18

Le site est régulièrement entretenu par un habitant, Jean-Paul Lahaye.

"Ici sont tombés au champ d'honneur le 20 août 1918 le caporal Vigniau,  Uesnils, les soldats  Boumgarter, Tacquet et le petit Julot, mitrailleurs au 246e Régiment d'Infanterie."

Le panneau en bois a été restaurée par Hervé Vatel et la graphie originelle a été respectée (le  petit Julot est le soldat Jules Drouineau, le caporal Vigniau est le caporal Julien Viguié,  Uesnils est le soldat Victor Mesnil, Tacquet est le soldat Albert Tacquet, Boumgarter est le soldat Antoine Baumgarter).

 

Fiche Mémoire des Hommes

"Mort pour la France le 21 août 1918. Tué à l'ennemi."

Fiche Matricule

Le petit Julot est mentionné avec une taille de "1,5m".

"Tué à l’ennemi le 21 août 1918 sur la commune de Vassens (Aisne)."

"Croix de guerre avec étoile d’argent", participation le 31 août 1918 stipulant :

«Son chef de pièce venant d’être blessé, a continué à progresser en avant de nos lignes et a contribué à la capture d’une vingtaine de prisonniers. Soumis par la suite à un violent bombardement d’artillerie, a été tué à son poste de combat.»
 

Croix de guerre avec étoile d’argent", citation à l'ordre de la division pour sa participation le 31 août 1918 stipulant :

«Son chef de pièce venant d’être blessé, a continué à progresser en avant de nos lignes et a contribué à la capture d’une vingtaine de prisonniers. Soumis par la suite à un violent bombardement d’artillerie, a été tué à son poste de combat.»

Extrait du JMO du 246e Régiment d'Infanterie

Extrait: "Le 20 août 1918, le 246e R.I. participait à l’attaque générale faite par la Xe Armée. Pendant la préparation d’artillerie, le bataillon de tête (Ve / 246e) était soumis à un violent tir de C.P.C.d’obus toxiques et explosifs de tous calibres.

Le ravin d’Audignicourt-Vassens était recouvert d’une épaisse buée de toxiques. A l’heure H (7h10’), le bataillon Normand (qui n’avait pu s’installer au bas des pentes à cause du bombardement du ravin par toxiques) sort vivement de la tranchée de départ soumis aussitôt à un tir de barrage des plus violents de 105 et 150 ? Il subit en quelques minutes des pertes sensibles.

En arrivant dans le ravin (ypérité) d’Audignicourt, il est pris sous le feu de nombreuses mitrailleuses placées sur les pentes boisées de la croupe."

Carte des "Opérations du 20 au 22 août 1918 du 246e R. I.
"Le Petit Julot a été tué dès le départ de l’attaque, vers la scierie de Vassens.

Extrait Carte des "Opérations du 20 au 22 août 1918 du 246e R. I.
Le 21 août 1918, le front est bien plus loin, ainsi qu'en fait part le JMO ci-dessous.

Suite extrait: « Au cours des durs combats livrés du 17 au 24 août, le Régiment a subi des pertes sévères: 1 officier tué, 26 officiers blessés ou intoxiqués, 58 hommes  tués, 468 blessés ou intoxiqués, 52 disparus (présumés tués ou blessés).»

 

Exposition, vernissage, 15 septembre 2018


EXPOSITION SOISSONNAIS 14-18 DU 15 SEPTEMBRE AU 18 NOVEMBRE 2018 A VIC SUR AISNE SALLE DES FETES

"Soissonnais 14-18, combats et victoire"

M.Antoine Lefevre, sénateur de l'Aisne, M. Alexandre de Montesquiou, président de la communauté de communes Retz en Valois qui apportent leur SOUTIEN FINANCIER au projet.

Le public, les membres de Soissonnais 14-18 et M. Alexandre de Montesquiou, président de la communauté de communes Retz en Valois, M.Antoine Lefevre, sénateur de l'Aisne, M. Jean-Luc Pamart, président de Soissonnais 14-18.

M. Alexandre de Montesquiou, président de la communauté de communes Retz en Valois, M. Jean Lysik, membre de Soissonnais 14-18, M. Roger Parnaix, président d'honneur de Soissonnais 14-18, M. Bernard Ruelle, maire de Vic-sur-Aisne, M. Jean-Luc Pamart, président de Soissonnais 14-18 (de gauche à droite au devant de la table dressée pour le vin d'honneur).

 

Exposition, les scènes.

Exposition, l'ensemble des scènes

L'attaque allemande de mai 18 avec un groupe autour d'une pièce d'artillerie de tranchée.
La défense alliée avec une barricade.
La reconquête avec la capture d'une pièce d'artillerie de campagne allemande.
L'après-guerre avec un intérieur où veuve et orphelin sont tournés vers le portrait du disparu à la guerre.

EXPOSITION SOISSONNAIS 14-18
DU 15 SEPTEMBRE AU 18 NOVEMBRE 2018 A VIC SUR AISNE SALLE DES FETES

"Soissonnais 14-18, combats et victoire"

 

Messe du Centenaire

Messe de Noël spéciale, clôture du Centenaire de la Grande guerre dans les Carrières de Confrécourt 24 décembre 2018

20h, messe de la nuit de Noël célébrée par Mgr De Dinechin, Evêque de Soissons.

Les préparatifs

Les sacs pour couvrir le sol devant l'autel arrivent.

Eric Nève avec le chantier d'insertion installe les poteaux destinés aux cordes pour descendre sans glisser et aux candélabres.

Des bancs et chaises seront installés dans certains espaces proches de l'autel.

Les jeunes du chantier d'insertion balayent le sol pour le libérer des pierres roulantes.

Jean-Luc Pamart et Eric Nève envisagent le passage du câble d'alimentation du groupe électrogène par un trou d'aérage au ciel.

L'autel et l'escalier qui va accueillir le crèche sont également balayés.

 

Le drapeau Coeur sacré de Jésus - Espoir et salut de la France est préparé pour être placé dans la carrière au moment de la célébration.

La messe

Mgr De Dinechin, Evêque de Soissons.

 

 

 

Réagir à cet article