Chantier d'insertion 1 - Chantier d'insertion 2 - Chantier d'insertion 3 - Chantier d'insertion 4 -

 

 

 

Chantiers d'insertion 1 et sites Mémoire (2013-2015)

Des chantiers «Mémoire»...

Depuis 2013, Soissonnais 14-18 a mis en place  un chantier d'insertion avec la collaboration de l’association «Château pour un emploi », de Coucy-le-Château, la communauté d’agglomération de Soissons et l’Etat. C’est un programme de rénovation de monuments patrimoniaux.

Des jeunes, en échec scolaire ou sans emploi, venant des quartiers défavorisés de Soissons, passent plusieurs semaines sur les champs de bataille pour rénover les monuments, nettoyer les sites de Mémoire, acquérir les notions de citoyenneté, et, à terme, pouvoir se ré-inserrer professionnellement; ces contrats ont permis à une large part de ces jeunes de trouver une formation professionnelle ensuite.

 



Le monument des fusillés et l’escalier qui descend à la carrière du 1er Zouaves.

Quatre jeunes autour d'Eric, l'encadrant qui leur donne les bases de la maçonnerie.

 

Le cimetière Déchelette de Vingré est restauré
Cérémonie de clôture du chantier d'insertion Le 18 février un dépôt de gerbe a eu lieu en présence des élus locaux.
Réfection des marches de la carrière printemps 2014 Une nouvelle équipe de jeunes a oeuvré sur le site du 1er Zouaves:
Ainsi seront évités de fâcheux accidents en cette zone de passage de la lumière à l'ombre.
Rénovation du monument du 66 RIT du plateau de Nouvron-Vingré au printemps 2014
Dernière phase de remise en état du cimetière Déchelette de Vingré
Le formateur Eric Nève précise lors du reportage en quoi consiste le travail de la 4è équipe à l'oeuvre fin juin 2014: restaurer les pierres à l'identique et regrapher le tracé après calepinage avec l'original. Les conseils d'utilisation des outils (massette, gravelet, pointe à tracer,...) sont fournis aux jeunes qui s'appliquent.
Avec Khadija et Valentin à la peinture lors de notre venue.
Avec Rémy au bordurage de la pierre.
Avec Jacky au sciage de la pierre.
Les pierres nettoyées viennent en outre de livrer les textes jusqu'alors enterrés: ici, un "vive la France" sur la pierre du mitrailleur Chataignier décédé le 15/5/1915 dont le corps ici relevé repose à la nécropole d'Ambleny.
Octobre 2014, phase finale de réfection de la tour de la ferme de Confrécourt
Ce 9 octobre 2014 le formateur Eric Nève coache une équipe chargée de restaurer le site où est implanté le monument commémoratif de Soissonnais 14-18 aux disparus du 20 septembre2014: Bah, Jonathan, Nicolas, Steven, Jean-Claude et Alexandre manient aisément pelle et pioche pour dégager le mur, truelle et langue de chat pour jointoyer les pierres, taillant grain d'orge et polka pour tailler et pratiquer le layage de la pierre, feuille de chêne pour ficher la pierre et le mortier...
Ainsi la restauration permettra au visiteur d'observer le blocage des ruines (double parement, blocage intérieur) grâce à la technique de la soudure vieille pierre-nouvelle pierre (provenant du site) réalisée au mortier de chaux pour bloquer la pousse des végétaux (alors que la construction restaurée présentait un mortier de limon argileux et un blocage en pierre dures) et au sable de Soissons. Les travaux ont une fois de plus mis en évidence de nombreux éclats d'obus et fusées de minen (qui ont émergé des terres piochées aux abords).
Sancy-les-Cheminots, chantier début 2015 dans le Jardin du Souvenir
Depuis le 15 novembre 2014, le chantier d’insertion a quitté Confrécourt pour la rénovation du « Jardin du souvenir » à Sancy-les-Cheminots. Au menu, démontage des plaques et nettoyage, rejointement du mur d’enceinte, restauration de la tombe de Lucien Busquet, aménagement paysager… Tout ce travail s’est déroulé en lien avec la municipalité de Sancy-les-Cheminots, l’association « l’œuvre de Sancy » qui perpétue la mémoire des cheminots morts durant la première guerre mondiale et l’association « un château pour un emploi » . M Laurent Olivier, sous-préfet de Soissons, est venu encourager les jeunes et les féliciter pour ce travail de Mémoire lors de l'inauguration.
La fontaine Saint-Ouen
La tombe individuelle Demongeot à l'angle des routes de Sancy-les-Cheminots et Nanteuil-la-Fosse.
Août 2015, reprise du chantier, direction Saconin-et-Breuil, pour la tombe du lieutenant Chavoix
Eric Nève encadre cette fois Brandon, Fred, Georges, Marc et Steven pour mener à bien la réfection et valorisation de la tombe du lieutenant Chavoix, passé au 9è Zouaves en décembre 1917, mort pour la libération du village le 18 juillet 1918.
Tombe sur laquelle on peut lire une de ses dernières pensées: "Mon âme à Dieu, à la France, ma vie"
Voici les travaux finis fin octobre 2015: admirez le travail des équipes!
Novembre 2015, débute le 7ème chantier sur Confrécourt...
Avec Steven, Matthieu,Fred, Marc, Alexandre, Nicolas, Laurie, Jonathan, Brandon et Paul, Eric fait défricher les abords du 1er Zouaves, dégager les abris de cantonnement. L'escalier sera prolongé, les abris seront protégés et notamment les cheminées, les grafs, les traces de planchers sur troncs d'arbres, la niche dans laquelle demeurait une paire de godillots.
... et ses avancées en décembre 2015

 

 

Chantiers d'insertion 2 et sites Mémoire (2016-2018)

Des chantiers «Mémoire»...

Partie 1

Décembre 2018, la carrière du 1er Zouaves est l'objet des soins pour accueillir les visiteurs lors de la messe du Centenaire du 24 décembre 2018
Les chantiers annoncés pour 2019
A Vingré, la cave des fusillés verra ses marches refaites et sa voûte re-scellée. Eric Nève montre ici les plans de l'édifice en pierres et discute du linteau surbaissé à revoir. A Chapeaumont, le PC Reboul sera désherbé. Au 1er Zouaves, les grilles seront repeintes.
Décembre 2018, les escaliers de la cave de la ferme de Confrécourt sont rendus accessibles
L'escalier desservant les caves a été nettoyé, revu au niveau des marches,...
... sa voûte vérifiée,...
... et les pierres obstruant ôtées.
Novembre 2018, la pierre de Sanche de Gramont ré-implantée
Le Maire de la commune, Monsieur Poulain, a organisé pour le Centenaire du 11/11 un moment de mémoire avec dépôt de gerbe au pied de cette stèle réimplantée le 8 novembre dans un espace plus accessible, proche de l'emplacement original où l'aviateur périt. Hommage du 11 novembre
Travaux du 8 novembre
La stèle de 450kg est sortie de l'exposition Soissonnais de Vic...
... chargée avec précaution...
...dans le camion d'Eric Nève pour rejoindre Noroy-sur-Ourcq.
A Noroy, la stèle est replacée au bord du chemin proche de l'emplacement d'origine par l'équipe du chantier d'insertion. Auparavant, une fosse de 1m3 a été creuséeet emplie de grès silice prélevé sur place, puis le socle en forme de glacis avait été préparé
La préparation des marques pour le placement d'aplomb.
Floriane, Grégory, Christopher, Dorian, et Tidiane sont enrôlés pour le scellement en bain de mortier.
Le fil est placé au milieu des 32cm de la face gravée.
M. Poulain, maire de Noroy-sur-Ourcq discute rideau paysager en haut du talus et haie basse de buis pour aménager le pourtour de la stèle avec son agent d'entretien. Le village va s'approprier la mémoire de cette pierre auparavant perdue au milieu d'un champ.
Carte présentant l'ancien et le nouvel emplacement de la stèle: rapprochement du village, du chemin accessible aux promeneurs autant que sortie du champ cultivé.
Novembre 2018, le monument des Ecossais de Cramaille s'offre à la vue
Sommet dégagé de sa végétation-barrière au regard
Dalle en pierre gravée repositionnée
Reprise des fentes du ciment sur toute la hauteur de l'édifice
Texte et palme ré-incisés...
... avec minutie et outils de l'art.
Octobre 2018, le chantier s'implante à Cramoiselle, commune de Cramaille
Une vue sans date du monument des Ecossais où s'observent les deux dalles en place originelle choisie (une couchée au-devant, une verticale sur le socle).
La croix commémorative du bois de Cramoiselle depuis la route D2 entre Cramaille et Beugneux.
Les échafaudages au sommet de la butte de sable.
Les deux dalles en l'état en juillet 2018.
Le socle du monument photographié par Eric Nève au moment du diagnostic avant travaux (décembre 2016).
Les deux dalles en l'état de 2007.
Le socle et la pierre couchée après dégagement de la végétation début octobre 2018.
La plaque couchée "Aux soldats inconnus,1er août 1918".
Plaque descellée du socle, en nettoyage. "Ici, le 1er août 1918, nos intrépides soldats, 206e, 234e,344e, 128e, 172e R.I., les troupes écossaises ont infligé aux Allemands une éclatante et décisive défaite. A nos glorieux libérateurs, gloire,reconnaissance."
Réfection du socle.
Crouy, peau neuve au monument des époux Michel en septembre 2018
La stèle des époux Michel après nettoyage et dégagement de la végétation masquante,et le calvaire 1917.
Monument photographié en 2007.
"Ici repose Rose Marie R.A. Michel, née Ormond, infirmière volontaire des aveugles de guerre, tuée le vendredi saint à l’église Saint-Gervais bombardée par les Allemands, 5 novembre 1893 – 29 mars 1918" "Ici repose Robert André Michel, membre de l’Ecole française de Rome, sergent au 204e régiment d’infanterie, médaille militaire - croix de guerre,mort au champ d’honneur, 12 octobre 1884 – 13 octobre 1914"
1917, calvaire anciennement situé au bord de la route de Terny-Sorny
L'équipe de jeunes du chantier d'insertion pilotée par Eric Nève.
Saint-Rémy-Blanzy, le monument Linzeler est dégagé de sa végétation envahissante
Henri Linzeler, mort pour la France le 21 juillet 1918
"Ici reposent Henri Linzeler, mort pour la France, 22.01.1897 - 21.07.1918 et Eugène Linzeler, son père, 30.05.1875 - 14.02.1923; à la mémoire de Marie Linzeler, née Hugon, sa mère, 23.08.1872 - 20.01.1943"
La chapelle Sainte-Berthe de Filain est inaugurée en septembre 2018 après 2 ans de travaux d'ampleur du chantier d'insertion
Cérémonie d'inauguration,en présence de Jean-Luc Pamart
M. Gendre, directeur de Chateau pour un emploi (UCPE) prononce son discours en présence des élus.
M. Lefevre, sénateur de l’Aisne, Mme Gruny, sénateur de l’Aisne, M. Basselier, Préfet de l’Aisne, M. Pamart, président de Soissonnais 14-18, M. Fricoteaux, président du Conseil départemental, M. de Vriendt, Maire de Filain (de gauche à droite).
Septembre 2018, les travaux continuent
La pierre re-gravée est placée quelques semaines dans l'exposition Soissonnais 14-18 de Vic-sur-Aisne.
Floriane utilise la pointe diamant pour fraiser les lettres incisées dans cette pierre tombale de Noroy-sur-Ourcq.
Puis Floriane peint les lettres incisées en noir.
"Ici est tombé pour la France le lieutenant pilote aviateur Sanche de Gramont, chevalier de la légion d'honneur cité à l'ordre de l'armée, tué en combat aérien contre quatre avions ennemis le 3 juillet 1918. Ses restes ont été inhumés dans l'église de Bidache, Basses-Pyrénées."
La pierre in situ en 2008.
Fin juin 2018, fin de nombreux travaux Villemontoire
Monument situé au carrefour des routes de Villers-Hélon et de Hartennes (D1280 et D804)
« Ce monument élevé à la gloire du 67e R.I. libérateur de Soissons en 1918 a été détruit le 1er novembre 1940 par un ennemi qui avait la prétention d’effacer l’histoire. Français n’oubliez jamais. »
« A la gloire du 67e R. I. Régiment de Soissons Reprise de Villemontoire 25juillet 1918 Le Gal commandant la Xe Armée cite à l’ordre le 67e R. I. sous la conduite énergique et éclairée du Cl Grillot… après avoir enlevé d’assaut Villemontoire très fortement organisé, clef de la position ennemie, et s’y être maintenu malgré six contre-attaques, ce qui a puissamment contribué à la retraite des Allemands, a vigoureusement talonné ceux-ci, les refoulant pendant 30 kilomètres… capturant 716 prisonniers, dont 26 officiers et 97 mitrailleuses.
Faverolles
Plaque commémorative Jean Bouilliant
"A la mémoire de Jean Bouilliant mort pour la France le 6 juin 1918 à l'âge de 23 ans"
Monument à la gloire de la 128e Division d'Infanterie française, dite des loups (situé au carrefour de la D973 et de la D17)
"Ici la128e Division arrêta l'ennemi (juin1918) et par une offensive victorieuse (juillet 1918) contribua à son recul définitif". (Division d'Infanterie du général surnommée ainsi pour son agressivité et sa bravoure)
Chaudun
Barbotin de Renault FT « AS 501e RCC » (en fait: 501° RAS dans son appellation exacte de la période, c’est-à-dire Régiment d’Artillerie Spéciale) Plaque commémorative du premier engagement de chars Renault « ICI A CHAUDUN Le 31 Mai 1918 eut lieu le premier engagement des chars Renault FT avec des éléments du 2ème Bataillon du 501ème Régiment de chars de combat qui venait d'être créé au camp de Champlieu en forêt de Compiègne. Compagnie AS 304 - AS 305 - AS 306. Ce fut le baptême du feu des chars légers. La Mécanique de la Victoire en l'Honneur des valeureux équipages. »

 

Partie 2

Le 11 novembre 2017, cérémonie à Juvigny
Sous-Préfet Laurent Olivier, le 11 novembre 2017.
Terny-Sorny
Le monument aux morts du cimetière a été restauré.
Le monument Guy Frémont de Terny-Sorny, situé à la ferme de Montgarny avant travaux.
Le monument Guy Frémont de Terny-Sorny, après travaux; le 11 novembre 2017.
Le monument Guy Frémont sera re-sclupté pour corriger l'erreur portée dans la pierre. Il a été décidé que symboliquement cette action aura lieu le jour anniversaire: le 23 octobre 2017.
100 ans jour pour jour après son décès!
POSE HISTORIQUE : LE 23 OCTOBRE 2017, LA PIERRE DATANT AVEC EXACTITUDE LE 23 OCTOBRE 1917 EST POSEE
CEREMONIE A FONTENOY POUR REMERCIER LES JEUNES MOBILISES SUR LES CHANTIERS
Le 3 novembre 2017 devant le monument restauré de Port-Fontenoy
La visite de l'exposition de Vic pour sensibiliser les jeunes
INAUGURATION DU MONUMENT FAUQUENOT D'ALLEMANT LE 24 SEPTEMBRE 2017
en présence de quatre frères Fauquenot, petits-neveux de Jean Nicolas Fauquenot
de droite à gauche: Mme la Présidente de l’ONAC, M. Krabal, député,M. Jean-Marie Fauquenot qui coupe le ruban, M. Marc Henneveux, maire d’ Allemant, Mme la Conseillère régionale
rang du haut: famille Fauquenot; Eric Nève, Estelle Gorgery rang du bas: les membres du chantier d’insertion;M. Xavier Fauquenot (à droite)
Fin septembre 2017, chantier lancé à Vézaponin pour le mausolée de la famille Lefèvre
Monument familial de type rocaille, avec édifice en pierres meulières, imitant un rocher, balustrade en béton armé imitant le bois - les fameux rusticages très en vogue à la fin du XIXème siècle -, il présente sur la face avant une plaque
Fin septembre 2017, chantier achevé des deux monuments de Juvigny
Le monument du Capitaine De Torquat
Inscription en creux repeinte.
Perspective entièrement déboisée
Le monument du Général des Vallières
Végétation dense retirée.
Plaques rendues lisibles par pose de feuilles d'or.
Travail des plus minutieux mené à la feuille d'or par une des membres du groupe du chantier d'insertion.
Début septembre 2017, points de vue dégagés sur les deux monuments de Juvigny
En 2012 le monument De Torquat était déjà largement noyé dans la végétation.
Le chantier a donc consisté tout d'abord à déboiser.
La perspective montante a été ré-ouverte. Une partie de la nouvelle équipe de jeunes a le jour de notre visite pu démarrer le brossage du monument: Angélique, Thomas, Julien, Dylan.
La croix cassée fera l'objet de soins spécifiques: une réparation au mortier de ciment chevillé.L'ensemble sera poncé en ce qui concerne les surfaces planes puis un antimousse sera appliqué.
Eté 2017, divers monuments du plateau Soissonnais
le monument des fusillés de Vingré, réfection des inscriptions
le cimetière Déchelette de Vingré, réfection de la stèle Déchelette
le monument de la Croix-brisée de Nouvron-Vingré, remise en peinture du Christ
le monument Chipier de Nouvron-Vingré, remplacement de la croix détruite par la tempête
Eté 2017, fin de la réfection du monument Fauquenot d'Allemant
Ajout d'un banc accueillant, en heureux pendant abritant du vent, le randonneur (à l'initiative de la commune)
Mai 2017, Allemant, monument Fauquenot
Printemps 2017, le monument d'Ostel s'affiche comme il y a 100 ans
Le monument des aviateurs d’Ostel rénové par des jeunes
Février 2017, le monument d'Ostel fait pierres neuves
Janvier 2017, la façade et l'intérieur de la chapelle Sainte-Berthe font pierres neuves
Octobre 2016, la chapelle Sainte-Berthe est l'objet d'un article dans la presse La chapelle Sainte-Berthe de Filain fait peau neuve
Septembre 2016, la chapelle Sainte-Berthe poursuit son rajeunissement ...
Six jeunes coatchés par Eric Nève sont cette fois à l’œuvre : Jean-Noël, Mickaël, Florian et Florian, Yann, Alexis.
Avril 2016, la chapelle Sainte-Berthe est entre de bonnes mains...
Dommiers bénéficie de la réfection des plaques, en 2016 également
Mars 2016, la plaque commémorative de la Malmaison est remise à neuf...
Janvier 2016, poursuite des travaux d'aménagement de la carrière du 1er Zouaves de Confrécourt

 

 

Chantiers d'insertion 3 et sites Mémoire (2019 - ... )

Des chantiers «Mémoire»...

Vivières renaît

Inauguration le 8 septembre

Le monument Gaston de Gironde sera à l'honneur de la cérémonie d'inauguration après remise en état de chaque élément.

La charge à cheval par le lieutenant sur le terrain d'aviation allemand d'une escadrille le 10 septembre 1914 sera évoquée.

Vivières renaît
Le monument Gaston de Gironde sera à l'honneur de la cérémonie d'inauguration après remise en état de chaque élément. La charge à cheval par le lieutenant sur le terrain d'aviation allemand d'une escadrille le 10 septembre 1914 sera évoquée.
Le monument de Cramoiselle
A Cramaille, les réfections d'ampleur s'avancent
Juin 2019
NB: la signature du sculpteur est bien la même que sur le monument aux morts communal (ci-dessous) : Edme-Marie CAUDOUX
Avril 2019
Mai 2019, Vingré à l’honneur
A Vivières le monument Gaston de Gironde étincelle
Les chantiers annoncés pour 2019
A Vingré, la cave des fusillés verra ses marches refaites et sa voûte re-scellée. Eric Nève montre ici les plans de l'édifice en pierres et discute du linteau surbaissé à revoir.
Le dessin technique du projet de restauration de la façade et de l’entrée de la cave (Eric Nève, janvier 2019): le projet implique un volume de pierre de 2m3 avec une élévation façade en 5 assises de 7.4m2.
Travaux de dégagement de la façade mené en janvier 2019.
Dégagement de l'escalier aux pierres très abîmées.
L'état de l'escalier de la cave des fusillés au moment des travaux de janvier 2019.

 

 

Chantiers d'insertion Visite du Préfet 9 octobre 2017

Chantiers d'insertion Visite du Préfet  9 octobre 2017 Nicolas Basselier

Plusieurs sites ont été visités pour avoir un échantillon varié des travaux menés

 

Le monument Guy Frémont de Terny-Sorny, situé à la ferme de Montgarny re-gravé.
Le monument Guy Frémont de Terny-Sorny, situé à la ferme de Montgarny; une stagiaire en pleine action de ré-inscription des lettres...
... et deux stagiaires en pleine action de réfection des balustrades du pourtour.
De gauche à droite, M. le maire de Terny-Sorny, Jean-Luc Pamart, M. le Préfet de l’Aisne, Nicolas Basselier, M. le sous-préfet de Soissons, Laurent Olivier, M. le directeur de l’association Château pour un emploi
Deux stagiaires en pleine action de taille de pierre de remplacement.
Un travail minutieux mené par Latifa.
Jean-Luc Pamart explicite que le 23 octobre, 100 ans jour pour jour à date, sera corrigée l'erreur d'inscription du décès de Guy Frémont pour ajouter un 3 au 2 existant et permettre lecture de la date exacte du 23 octobre 1917.
Eric Nève et Estelle Gorgery ,avec le groupe de stagiaires; M.le Préfet, Nicolas Basselier, M. le maire d’Allemant, M. le sous-préfet de Soissons, Laurent Olivier, au monument Fauquenot d'Allemant
Eric Nève, Estelle Gorgery et les stagiaires; M. le Préfet de l’Aisne, Nicolas Basselier, à la chapelle Sainte-Berhe de Filain

 

REACTION :

C'est formidable tout ce que vous faites !
Je tiens à vous remercier, et tous les membres de votre association, pour la réfection du Calvaire de Cramaille dont l'inauguration a eu lieu hier.
Je vous remercie d'avoir effectué cette admirable rénovation qui me touche beaucoup!
J'ai 2 membres de ma famille qui ont combattu à cet endroit.  Mon grand-oncle, tué à cet endroit lors de la 2ème bataille de la Marne, et mon grand-père qui combattait à ses côtés et qui a vu mourir son frère.
Mon grand-oncle repose à la nécropole de Vauxbuin où, après de nombreuses recherches, j'ai pu retrouver sa tombe en novembre 2003, avec beaucoup d'émotion. Depuis, je m'y rends régulièrement.
En 2003, en passant sur la route entre Beugneux et Cramaille, j'avais aperçu ce calvaire sur la butte. Je m'y étais rendue à travers champs, et là, j'avais vu que le 206éme était inscrit sur la plaque. J'étais attristée de voir que ce calvaire était à l'abandon. J'ai envoyé des courriers, et les nouvelles n'étaient pas encourageantes en ce qui concernait mon désir que ce calvaire soit rénové.
Mais depuis 2003, les choses ont évolué, puisque hier c'était l'inauguration !
Félicitations à tous ces jeunes qui travaillent avec autant de soin. Par leurs travaux, ils rendent hommage à tous les Poilus qui se sont battus pour nous. Quel bel hommage !
Nicole Mauget
Envoyé: Lundi 5 Août 2019 11:09:28

 

Réagir à cet article